A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
   

ORGANISATION DU TRAVAIL

 

   

Ayez un bon matériel de coupe et de couture, entretenu et rangé avec ordre.
Prenez le temps de lire attentive votre texte, tout en étudiant le croquis, s’il y en a un, ils se complément l’un l’autre et s’éclair mutuellement.
 Cherchez à situer l’étude demandée sur l’objet pour comprendre de quoi il s’agit.
 Décomposez le travail à ses différents étages.
 Dès le début, cherchez le sens chaîne et l’endroit de votre tissu (vous ne pouvez rien faire sans savoir où ils se trouvent).
 Attention aux mesures données, en couture comme en géométrie, rien ne peut se faire sans précisions.
 Ne pas oublier les coutures et pensez qu’il y a presque toujours une fermeture, et qu’il faut prévoir le tissu nécessaire avant de couper.
 S’il y a des plis, des nervures, vous pouvez peut être le faire d’abord et poser le patron pour couper ensuite.
 D’autre part, c’est la figurine qui vous donne les proportions des vêtements ; examinez – là avec beaucoup de soins.
 Les épingles facilitent le travail quel qui soit ; elles permettent de voir la direction générale de l’ouvrage ; elles se déplacent facilement et de ce fait, il est possible de corriger rapidement.
 Le bâti maintient le travail à sa place avant de coudre, il guide à la machine dans les parties difficiles ; cependant, il n’est que provisoire, ne pas oublier de l’enlever une fois le travail cousu. Contrôler votre travail, cela vous évitera d’accumuler les erreurs. Soignez les finitions et le repassage final en respectant le sens, en donnant au travail fini la netteté indispensable.

   
    LES OURLETS
   

Les ourlets à double repli Conviennent au tissu fin, lingerie, linge de maison (mouchoir) se font à la main ou à la machine

   
   

Les ourlets à repli simple Ils sont cousus à la main par un point glissé entre les deux épaisseurs (point de glaçage) ou à la machine (dispositif spécial) Les points doivent être invisible à l’endroit.
Surfilé préalablement le bout coupé : le garnir d’extra fort ou biais posé à plat

   
   

Roulotté L'ourlet forme d’un petit bourrelet obtenu en roulant entre le pouce et l’index de la main gauche la ressource prévue (5mm) et en la cousant avec un point coulé ou un point de surjet très large,
convient au tissu fin, ne doit pas être repassé

   
   

Ourlet sur courbe convexe (ourlet en forme) Réclame un soin particulier pour résorber du haut de l’ourlet lorsque le tissu peut être « travaillé au fer » rentrer l’ampleur par un repassage humide,
sinon passer un fil de fronce. La largeur des ourlets en forme doit être vérifiée après avoir résorbé l’ampleur. Faire un surfilage sur le bord coupe, une piqure machine tiendra le surfil. Point de glaçage,

   
   

REMARQUE : pour éviter qu’un ourlet « visse » bien superposer les épaisseurs sans entraîner le sens du tissu.