A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
     
     
   

 

 

     
    REALISATION D'UNE TROUSSE
     
   

Aprés toutes ses étapes

vous avez terminez votre trousse dans une forme très original

     
   
    REALISATION DU SAC OU ORGANISEUR
     
   

Positionner le patron sur le tissu

Couper sans valeur de couture

Toutes vos piéces sont coupées

     
   
     
     
     
    REPASSAGE DES DIFFÉRENTES PARTIES D'UN VÊTEMENT
   

Attention : toujours régler votre fer à bonne température, bien utiliser une "patte mouille" ou "patte sèche" selon vos tissus

    COUTURES DROITES :
   

repasser coutures ouvertes : Première étape, ouvrir les valeurs de  coutures, puis poser une "patte mouille ou patte sèche" selon votre tissu, à l'aide de votre fer à repassé bien réglé à la bonne température, aplatissez les coutures.

    repasser coutures fermées Deuxième  étape, ouvrir les valeurs de couture pour laisser apparaître la ligne de couture, puis procéder de la même manière qu'a l'étape un, ensuite refermer les valeurs de couture et à l'aide de votre fer, aplatissez en les couchant
    repasser les fermés dans le sens où elles ont été faites, afin de leur garder leur souplesse, puis ouvertes en mettant une feuille de papier dans le couturon afin d’éviter une marque à l’endroit du tissu. Quand une couture est rondo, lui donner sa forme au fer ou la repasser sur le tampon.
    PINCES :
   

pour une pince ouverte procéder comme à l'étape des coutures droites, puis à l'aide de votre fer, aplatissez. Pour une pince en courbe, aplatir en son milieu à partie de l'entaille que vous aurez fait au préalable, à l'aide de votre fer, aplatissez..

    les repasser telles qu’elles ont été piquées sans en dépasser la pointe. Elles peuvent être repassées sur le tampon.
    PLIS :
    de bas en haut sans glisser le fer après les avoir préalablement bâtis.
    FRONCES :
    sans pattemouille pour éviter les faux plis. La pointe du fer doit aller vers le pied des fronces. Ne pas faire glisser le fer.
    OURLETS :
    le casser d’abord avec une pattemouille sans toucher la couture avec le bord du fer. Pour une bonne finition de vos ourlets, il faut un bon repassage, pour cela, et selon les ourlets, vous devez impérativement aplatir l'ourlet avec la pointe du fer en le posant progressivement sur l'ourlet.
    LES EPAISSEURS :
   

pour un bon repassage, il faut toujours dégarnir les épaisseurs. Ensuite vous pouvez aplatir au fer.

    BOTS :
    en biais pour éviter les faux plis.
    BOUTONNIÉRES PASSEPOILÉES :
    les repasser tout au long de leur confection.
    COLS :
    les repasser tout au long de leur confection.
    MANCHES :
    le surplus d’une manche montée doit être rentré au fer.
Après avoir ramené la manche à la dimension de l’emmanchure en fronçant l’ampleur supplémentaire sur une dissino de centimètres, placer cette partie de la manche sur le talon de la jeannette,
repassé avec une pattemouille.
   
    REPASSAGE DES DIFFÉRENTS TISSUS
    NYLON :
    Fer froid, pattemouille humide, repasser jusqu’à complet séchage de la pattemouille,
    RAYONNE :
    Fer tiède, tissu sec et sans patte mouille, repasser sur l’envers,
    SOIE NATURELLE :
    Fer tiède, repasser à l’envers avec une pattemouille sèche recouverte d’une mousseline mouillée ; pour les teintes claires on peut terminer le repassage à l’endroit.
    COTON LIN :
    Fer chaud, repassé avec une pattemouille, repassé envers puis endroit, on peut aussi employer une mousseline légèrement humide.
    LAINAGE :
    Fer très chaud, repasser avec une pattemouille qui peut être en même tissu que le vêtement, poser le fer sans le promener. Brosser avant le séchage complet afin de le délustrer.
On peut aussi repasser le lainage avec un fer moins chaud, l’humecter légèrement et le repasser à l’envers avec une pattemouille sèche.
    VELOURS :
    repasser à la vapeur, poser le fer debout recouvert d’une serviette éponge très humide et amener l’envers du tissu sur cette serviette, puis brosser légèrement la surface avec une brosse fine.
On peut aussi tendre le tissu au dessus d’une bassine où l’eau bouillante dégage de la vapeur.
    CREPE MOUSSE :
    Prendre une serviette éponge comme pattemouille.
    LAINE :
     repasser à sec avec un fer tiède.
   
   

REPASSAGE : CODE D'ENTRETIEN DES TEXTILES

   

Tous les textiles vendus dans le commerce doivent comporter  une vignette cousue symbolisant les différentes recommandations à observer pour un bon entretien.
Exiger sur chaque textile une "vignette code d'entretien" pour vous et votre teinturier et le le blanchisseur une sécurité et une garantie de plus long usage.

Les signes conventionnels utilisés concernent :
La température de l'eau de lavage:
  symbolisé par un récipient rempli d'eau. Si le textile ne doit pas être lavé à l'eau, le récipient sera barré d'une croix. (voir croquis ci dessous)

   
   

Possibilité d'utilisation de l'eau de Javel: symbolisée par un triangle dans lequel est inscrit le symbole chimique su CHLORE. Si le triangle est barré l'Eau de Javel ne doit pas être utilisé. CL = Chlore

   
   

Repassage : symbolisé par un fer à repasser. Si le fer est barré d'une croix le repassage est proscrit . Parfois on trouvera les mots suivant "modéré" comme pour la laine

   
   

 Nettoyage a sec : symbolisé par un rond,

   
   

Symbole de la laine : symbolisée par une pelote de laine

   
    Pas de lavage en tambour : symbolisé par un carré + un rond, le tout comportant une croix
   
   

D'AUTRE SYMBOLES

   
    REPASSAGE AVEC "UNE PATTEMOUILLE"
   

Préparer une pattemouille qui doit être plus ou moins imbibée d'eau suivant la matiére du tissu a repasser. C'est ainsi que pour repasser un lainage il faut de la vapeur, donc une pattemouille fortement imbibée d'eau. Pour obtenir une pattemouille simplement humide procédez de la façon suivante :

trempez dans de l'eau la moitié de la pattemouille, essorez là,

repliez la partie mouillée à l'intérieur de la partie sèche. De cette façon vous obtenez une humidité que vous pourrez "règler" en essorant plus ou moins la partie trempée d'eau.

La soie naturelle, la rayonne et le coton ne demandent pas de pattemouille pour le repassage, c'est pour cela que l'on repasse avec une patteséche, les coutures s'ouvrent facilement ,

les fibrannes, les synthétiques sont repassés avec une pattemouille humide.